Spécialement pour les parents

Les statistiques sur les abus sexuels sur les enfants ne peuvent pas nous laisser indifférents. En tant que parents, nous devons prendre des mesures qui nous permettent de sensibiliser et d'octroyer à nos enfants le savoir et les outils qui nous aideront à les protéger de tout abus sexuel. Nous avons rassemblé pour vous tous les outils et toutes les informations essentielles sur ces sujets.

 

12 lignes directrices d'or

1

Mon corps n'est que mien

4

Même lorsque nous jouons,
Et que quelqu'un dit c'est bon,
Nous ne touchons jamais les parties intimes ni ne les montrons.
Dites simplement – NON!

7

Si vous êtes harcelés ou intimidés ou si vous avez peur,
Dites simplement – NON ! Fort et de tout votre cœur.

10

Si c'est un bon secret le choix est à vous,
Garder le secret ou répandre la nouvelle partout.

2

Mon corps a des parties intimes

5

La salle de bain est un lieu privé
Nous entrons un à un et laissons à chacun son intimité.

8

Rugissez "Non" comme un lion, courrez vite comme un tigre
Et souvenez-vous de toujours de raconter
Un adulte peut toujours aider

11

Voici quoi faire si c'est un mauvais secret :
Allez vite le raconter à un adulte pour qu'il puisse vous aider.

3

Mes parties intimes ne sont que miennes,
ne peuvent pas être touchées ni montrées même

6

Être propre et en bonne santé est également important
C'est pourquoi sont autorisés à nous aider, médecins et parents.

9

Nous n'allons jamais nulle part, de toute façon,
Sans l'accord des parents.
S'il s'agit d'un étranger ou d'une personne que nous connaissons
Nous devons toujours dire NON !

12

C'est toujours agréable d'éprouver
de l'attention, d'être aimé et choyé.

Un changement de comportement – si l'enfant est triste, déprimé, en colère, avec explosion de rage.

1

Comportement introverti, comportement infantile.

5

Douleurs ou irritation sur les parties génitales. Marques ou bleus sur les organes génitaux

9

Maux de tête et de ventre sans explication physique. 

2

Peu ou aucun ami.

6

Symptômes de dépression, anxiété, troubles de l'alimentation.

10

Troubles du sommeil.

3

Problèmes à l'école – problèmes de discipline, d'hostilité, comportement violent, manque de concentration.

7

Comportement passif, faible estime de soi, tente trop de satisfaire l'environnement.

11

Peu ou dégoût de certains lieux ou personnes.

4

Sous-vêtements tachés ou déchirés. Traces de sang en particulier.

8

Comportement sexuel inapproprié.

12

1

Children have a natural and healthy curiosity. It is important that we, as parents, don't avoid our children's questions, even if they make us uncomfortable. If the kids don't get answers for their questions' they will look for them elsewhere.

2

It is a delicate line between teaching our children and frightening them. It is important to speak with our children at eye-level, in their own day-to-day language. There is no need to have a formal discussion with our kids, we don't want to intimidate them. It is best to have an honest open talk during our daily routines.

3

Encourage open communication at home. Avoid any atmosphere of secrecy or hiding, that hides feelings and information. Parents cannot expect their children to tell them if something bad happens to them, if they don't share daily mundane things. Encourage you child to share and tell.

4

Give you children a sense of trust and attention. Children's biggest fear is that no one will believe them if they say something bad happened. Do not treat what they are saying as imaginary. This is the only way children will share with their parents.

5

Encourage your child to trust their feelings. Be attentive to their wills and respect them.

6

Teach your children that they don’t always have to do what adults tell them to. If an adult tells them to do things that harm their privacy (to touch or look at private parts of the body for example), they shouldn’t be afraid to say "NO!" and tell an adult that can help.

7

Our children are our mirror. Children learn, as infants, that only the parents are allowed to touch their private parts, and only if it has to do with cleaning or medical treatment. The child learns through the parents and the close environment about behavioral norms in which the private parts are not exposed. It is important that we, as parents, must insist on keeping our private parts private, thus the our children will learn to respect our privacy and other's as well.

7 recommandations pour parler avec votre enfant:

Signes d'alerte d'un abus potentiel :

 
 

Il est important de se rappeler que notre objectif principal est de comprendre s'il existe une réelle suspicion d'abus. Restez calme. Une réaction hystérique risque d'effrayer l'enfant et d'augmenter son sentiment de culpabilité et de le faire se rétracter.

© 2020 Tous droits réservés Yael Feder